Présentations de livres

Présentation du nouveau livre de Cécile Desprairies L’héritage de Vichy

Imprimer
Catégorie parente: Médiathèque Catégorie : Présentations de livres

Présentation du nouveau livre de Cécile Desprairies
L’héritage de Vichy
Ces 100 mesures toujours en vigueur (Armand Colin)
depreris

Si la France de Vichy a publié un nombre impressionnant de décrets, le plus connu étant « Le statut des Juifs », son héritage est toujours en vigueur… En effet, Vichy n’est pas seulement « un passé qui ne passe pas » du point de vue humain, c’est aussi vrai sur le plan législatif. Certes à la Libération, avec le rétablissement de la légalité républicaine, la plupart de ces mesures ont été abolies, mais une centaine ont été maintenues ou rétablies dans les mois ou les années ou suivirent, confirmant des habitudes nées de la guerre. Quelle explication donner à cette situation ? C’est à cette interrogation complexe que Cécile Desprairies tente de répondre à travers cet inventaire extrêmement bien documenté et illustré.

En fait, parmi ces 100 mesures adoptées sous Vichy et toujours en vigueur, huit grands domaines ont été distingués : la vie quotidienne, l’alimentation, la culture, l’éducation, la santé, le sport, les métiers, les équipements et transports. Concernant celles liées à la vie quotidienne, l’accent est mis sur le nombre de mesures lié à l’alimentation et notamment celle concernant la boisson de marque « Fanta ». Cette boisson entièrement chimique qui est d’origine allemande remplacera le coca – américain – , qui ne pouvait pas être produit à l’époque.

En poursuivant l’inventaire, on remarque que la préoccupation d’être en bonne santé étant grand à l’époque, l’intérêt se manifestait entre autres par la volonté d’insister sur le sport, considéré comme culte de la santé ou encore culte de l’entretien du corps : « Le corps allemand, c’est le corps sain ». L’influence allemande se fait également sentir sur le plan de la langue. Sous la France de Vichy, l’allemand est la première langue enseignée, ce qui n’est plus toujours le cas aujourd’hui.

A cette époque, on évitait toute centralisation au profit d’un régionalisme exacerbé.   Dans le même esprit, des mesures concernant le métier de cartographe et la mise en place de l’agrégation de géographie ont été mises à l’honneur, autant d’exemples de mesures édictées sous Vichy. La renaissance de Lourdes date aussi de cette époque. Dans un pays où l’influence de la religion d’Etat a perdu de son importance depuis la séparation de l’Église et de l’État en 1905 et de l’interdiction d’enseigner faite aux congrégations religieuses, il a fallu promouvoir certaines traditions catholiques.

D’autre part, l’Occupation est aussi une époque de nouveautés et d’innovations, par exemple l’apparition du cinéma en couleurs avec le procédé Agfa, marque allemande et celle de la télévision. L’image de la femme sous Vichy est complexe. En effet, si l’archétype de la femme est celui d’une femme saine et mince, celle des magazines et des vedettes, la place de la femme dans la société reste très traditionnelle. Cette période se caractérise donc par un mélange de modernité et de tradition.

Une question mérite d’être posée : Peut-on distinguer les lois françaises des lois allemandes ? Selon C. Desprairies, la réponse est loin d’être simple. En effet, cette distinction pose souvent problème. Selon l’auteur, à chacun se faire son opinion afin de comprendre toute la complexité de la période puisque « ces 100 mesures sont toujours en vigueur »…


Sunday the 15th. Joomla 2.5 Template © FreeTemplateSpot. Alliance israélite universelle