Ateliers

Présentation du livre "Les enfants d’Yishmaël : Itinéraires séfarades maghrébins, du Moyen Age à nos jours" Par Denis Cohen-Tannoudji

Imprimer
Catégorie parente: Médiathèque Catégorie : Ateliers

Présentation du livre "Les enfants d’Yishmaël : Itinéraires séfarades maghrébins, du Moyen Age à nos jours"
Par Denis Cohen-Tannoudji
Cohen TannoudjiPortraits de Juifs d'Afrique du Nord

Ariel Danan présente en introduction les objectifs de ce nouvel atelier qui vise à faire découvrir de manière originale et interactive l’histoire des Juifs d’Afrique du Nord à travers des portraits de personnalités ayant eu un rôle communautaire, social ou politique.
Il était donc naturel d’inviter Denis Cohen-Tannoudji, membre du Haut Conseil de l’AIU, vice-président de la Société d’histoire des Juifs de Tunisie, à débuter ce cycle en présentant le livre qu’il a consacré à sa famille, traversant un millénaire de l’histoire des Juifs en Afrique du Nord.
Le nom de famille Cohen-Tannoudji est un marqueur précieux, présent à chaque siècle dans différents pays. Nombreux sont les membres de cette famille à avoir laissé des traces écrites, par exemple de littérature rabbinique. est comme un marqueur du siècle. Ainsi à chaque génération il y a une ou des personnes de cette famille Cohen-Tannoudji qui ont laissé des traces écrites.
Le livre est un va-et-vient constant entre la petite et la grande histoire et permet d’éclairer d’un jour nouveau l’histoire des communautés juives sépharades. Ainsi, l’auteur insiste sur l’existence de deux brefs âges d’or judéo-espagnols. L’un prend fin en 1391, année qui marque un premier départ de Juifs vers l’Afrique du Nord. En 1492, les Juifs sont expulsés de Castille et d’Aragon et la famille Cohen-Tannoudji se fait expulser et va se diriger vers Tunis. En effet, au XVIe siècle l’Empire ottoman devient alors leur terre d’asile.
La famille Cohen-Tannoudji va rapidement être présente en Tunisie. On en trouve des traces dans les activités diplomatiques et financières. Ils sont aussi nombreux au sein de la direction communautaire. Leur présence sera constante dans la Tunisie des XIXème et XXème siècles marqués par la colonisation française facteur d’occidentalisation et de nombreuses périodes de crises, telles que la Seconde Guerre mondiale, particulièrement dramatique puisque la Tunisie est occupée pendant six mois par les Nazis qui, comme le montrent les documents de la conférence de Wannsee incluaient les Juifs d’Afrique du Nord dans leur programme d’extermination. La décolonisation et la création de l’Etat d’Israël ont marqué le départ des Juifs d’Afrique du Nord, et notamment de la famille Cohen-Tannoudji brillamment intégrée dans différents pays, dont la France.

Un débat animé a suivi cette présentation. Prochain rendez-vous mensuel le 28 février avec Nicole Serfaty qui évoquera "Jacob Roti, un diplomate à la cour de Fès "

Monday the 9th. Joomla 2.5 Template © FreeTemplateSpot. Alliance israélite universelle