Présentations de livres

Présentation du livre de Sandrine Szwarc

Imprimer
Catégorie parente: Médiathèque Catégorie : Présentations de livres
Présentation du livre de Sandrine Szwarc, Les intellectuels juifs de 1945 à nos jours, Editions Le Bord de l’eau 2013
11 mars 2013
En dialogue avec Claude Bochurberg, journaliste.

Claude Bochurberg introduit la soirée en évoquant ses liens à la fois personnels et professionnels avec Sandrine Szwarc avec qui il travaille pour l’hebdomadaire Actualité juive. Il en vient ensuite à l’ouvrage lui-même. Au lendemain de la Libération, après l’horreur de la Shoah, de nombreux penseurs juifs vont développer en France une expérience intellectuelle inédite connue sous le nom d’Ecole de pensée juive de Paris. Elle redéfinissait la notion même d’intellectuel juif, puisque pour ces penseurs, il était alors important de ne plus toucher uniquement la communauté juive, mais plutôt la communauté nationale en imaginant un nouveau modèle de société. Ils vivaient en fait leur identité juive en visant à plus de cohésion.

Voulant dépasser le spectre de la Shoah, Sandrine Szwarc a ainsi travaillé sur le sens à donner aux colloques des intellectuels juifs. On peut considérer ces rencontres comme un plaidoyer contre la déjudaïsation. Elles étaient de très haut niveau puisqu’on y abordait des questions universelles tout en prenant des sources juives comme point de départ. L’idée essentielle était de dire que ces sources juives étaient partie intégrante de la pensée occidentale. Les thèmes étaient très divers mêlant religion et culture juives, histoire, politique sociologie etc. En revanche, la Shoah, trop proche, était peu abordée au contraire de la question israélienne.
Les thèmes annuels étaient choisis à partir des propositions de cinq ou six personnes de l’équipe. Le public du colloque était en général assez érudit et mêlant religieux et non religieux, Juifs et non Juifs. En dehors des conférenciers, le public intervenait régulièrement, tous le faisant avec une volonté de transmission des richesses du Judaïsme.
La guerre des Six jours marque un tournant avec le départ en Israël de certains de ses intellectuels, tels qu’André Neher. A partir de là, le philosophe Emmanuel Levinas prend une part prépondérante à ces colloques.
Le colloque des intellectuels juifs de France, est aujourd’hui hélas disparu mais ses enseignements demeurent d’actualité comme le montre si bien Sandrine Szwarc.Sandrine Szwarc