Actualités

Raphaël Lévy, accusé de meurtre rituel à Metz en 1670, réhabilité par la mairie de Glatigny en 2014

Imprimer
Catégorie parente: Actualité Catégorie : générale

Mieux vaut tard que jamais !

Raphaël Lévy, un juif messin, avait été accusé à tort de meurtre rituel et condamné à mort à Metz le 17 janvier 1670.   Le maire de Glatigny (Moselle), Victor Stallone, en compagnie du Préfet de Moselle et de représentants du Consistoire de Moselle et du Consistoire central, a dévoilé une plaque consacrée au Juif de Boulay accusé d’un crime qu’il n’avait pas commis. Un article publié sur I24News nous informe de cette initiative.

Lire l’article de I21News

Si vous voulez en savoir plus sur cette affaire Raphaël Lévy, la Bibliothèque de l’Alliance israélite universelle vous propose la lecture du livre de Joseph Reinach, « Raphaël Lévy : une erreur judiciaire sous Louis XIV », paru à Paris chez Delagrave en 1898 (en pleine affaire Dreyfus), et numérisé par nos soins.

Lire le livre de Joseph Reinach : Téléchargez le livre

Autres références :

Un ouvrage ancien récemment acquis :
Causes célèbres et intéressantes avec les jugemens qui les ont décidées. par M. ***, Avocat au parlement (Par François Gayot de Pitaval.) -- Paris : J. de Nully, 1741

Un grand livre de Pierre Birnbaum :
Un récit de meurtre rituel au grand siècle : l'affaire Raphaël Lévy, Metz, 1669 / Pierre Birnbaum -- [Paris] : Fayard, c2008


Jean-Claude Kuperminc

Friday the 6th. Joomla 2.5 Template © FreeTemplateSpot. Alliance israélite universelle