Actualités

Une émission évoque le sort de la bibliothèque de l’AIU en 1940-1945

Imprimer
Catégorie parente: Actualité Catégorie : générale

bibliotheque medicis

La dernière émission de « Bibliothèque Médicis », animée par Jean-Pierre Elkabbach sur Public Sénat, diffusée le 24/01/2014, traitait des spoliations culturelles de la Seconde Guerre mondiale. Après avoir abordé, en présence de Mme Aurélie Filipetti, ministre de la culture,  le cas des œuvres d’art, récemment remis en lumière par la découverte d’une multitude de tableaux chez Cornelius Gurlitt à Munich, l’animateur a évoqué le cas des livres juifs spoliés. Martine Poulain, ex-directrice de la Bibliothèque de l’Institut national d’Histoire de l’Art, et auteure de l’ouvrage « Livres pillés, lectures surveillées » (nouvelle édition, Gallimard Folio histoire 224, 2013), a rappelé en priorité le sort de la bibliothèque de l’Alliance israélite universelle, qui fut l’une des premières pillées dès août 1940, et dont les rayonnages abritèrent ensuite le produit des spoliations nazies.

Tous les participants à l’émission se sont félicité de la prise de conscience en cours, au Ministère de la culture et dans les musées et bibliothèques, de l’importance de poursuivre les recherches et l’information du public sur ces épisodes de l’histoire culturelle du siècle dernier. Tout le monde s’accorde à penser que le silence autour de ces pillages n’a que trop duré, et qu’il est grand temps que les institutions et l’Etat fassent tous les efforts nécessaires, pour d’éventuelles restitutions de biens aux familles des victimes, et peut-être plus encore, pour inscrire la reconnaissance de ces événements dans la mémoire collective.

Vous pouvez réécouter l’émission en cliquant ici  ( Martin Poulain à partir de 42mn 20s )

Friday the 6th. Joomla 2.5 Template © FreeTemplateSpot. Alliance israélite universelle