René Cassin

Print
Parent Category: ARCHIVES Category: Archives Modernes

Les archives du président de l’Alliance René Cassin sont désormais consultables.

Né le 5 octobre 1887 à Bayonne, dans une famille de la grande bourgeoisie juive française, René-Samuel Cassin s’est engagé, tout au long de sa vie, pour de multiples causes, s’illustrant en particulier en tant que Compagnon de la Libération auprès du général de Gaulle et père de la Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations Unies (10 décembre 1948) ? ce qui lui valut de recevoir le prix Nobel de la paix en 1968.

FONDS RENE CASSIN

Introduction

En 1942, ce juriste de formation se voit confier la présidence provisoire de l’Alliance israélite universelle (AIU), dont le Comité central a cessé d’exercer sous la France de Vichy. Au lendemain de la Guerre, il se trouve confirmé dans cette fonction, qu’il assumera jusqu’à la fin de sa vie, le 20 février 1976. A ce poste, il œuvre à la défense des Juifs partout dans le monde ? en particulier dans l’espace arabo-musulman et en URSS ? et au développement de leur éducation. De ce passage de René Cassin à sa tête, l’Alliance a conservé quelques traces, qui ne représentent qu’une petite partie de l’ensemble des archives René Cassin, dont l’essentiel se trouve réparti entre les Archives nationales (http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/chan/index.html. Cote 382 AP) et le Conseil d’Etat, dont René Cassin a été vice-président de 1944 à 1960 (http://www.conseil-etat.fr/ce/histoi/index_hp_aj02.shtml ).

Si le fonds de l’Alliance contient des documents relatifs à des activités conduites par René Cassin en dehors de son cadre, notamment durant la Seconde Guerre mondiale, auprès de de Gaulle, et au sein du Conseil d’Etat, il éclaire d’un jour nouveau la personnalité de Cassin, en ceci qu’il donne à voir un aspect souvent méconnu de son action, à savoir son engagement au service du peuple juif. Composées essentiellement de notes et correspondance avec la direction et des membres éminents de l’AIU (Eugène Weill, Jules Braunschvig, André Chouraqui…), les archives de l’Alliance renferment des photos de Cassin, des échanges de courrier avec l’Association des amis américains de l’AIU, des textes de Cassin sur le peuple juif et Israël, ainsi que des réponses aux diverses demandes dont Cassin faisait l’objet ou encore des documents relatifs à ses divers déplacements. Autant de pièces qui permettent non seulement de mieux cerner le personnage Cassin, mais aussi de prendre la mesure des préoccupations des Juifs, de France et d’ailleurs, après la Seconde Guerre mondiale (demandes de naturalisation, antisémitisme, liens avec Israël, défense des minorités juives menacées…).

Le fonds a été classé par Sophie Enos-Attali, avec le concours d’Ariel Danan.

Il est constitué de 26 boîtes (44 dossiers, 19 439 pièces). L’inventaire peut être consulté sur notre base de données www.archives-aiu.org, sous la cote AM PRESIDENCE.

mur-39478


Présentation succincte de l’inventaire

Le classement du fonds Cassin, tout en respectant le rangement effectué par les assistantes de René Cassin, a permis de mettre au jour quelques grandes thématiques :

- la correspondance générale de René Cassin (AM PRESIDENCE 001 – 017) ;

- l’attribution, à René Cassin, du prix Nobel de la paix, en 1968 (AM PRESIDENCE 019 et 020) ;

- les déplacements effectués par René Cassin en France et à l’étranger, au titre de l’Alliance, mais aussi à titre individuel ou dans le cadre d’autres institutions (AM PRESIDENCE 022 – 026, mais aussi 001 d, 001 i, 011 b, 012 c et 013 b) ;

- les relations avec Israël (AM PRESIDENCE 030) ;

- la Seconde Guerre mondiale et l’antisémitisme (AM PRESIDENCE 037) ;

- la correspondance avec André Chouraqui (AM PRESIDENCE 038, mais aussi 010 m et 043 a) ;

- les écrits de et sur René Cassin (AM PRESIDENCE 040 et 041, mais aussi 006 b, 010 f, 013 c, 014 b et 015 d).

On trouvera notamment des informations portant sur :

- la vie de René Cassin (AM PRESIDENCE 004 b, 008 g, 009 e, 009 f, 010 i, 011 c, 012 d, 031 a – 031 d, 035) ;

- l’engagement de René Cassin en faveur des droits de l’homme (AM PRESIDENCE 001 d, 001 i, 002 c, 002 d, 006 b, 007 e, 008 i, 011 e, 012 a, 012 b, 014 a, 018 c, 021 b, 022 h, 025 b, 026 a, 026 h, 026 i, 039, 040 a – 040 d, 040 i) et sa position sur la prescription des crimes contre l’humanité (AM PRESIDENCE 010 l, 014 c) ;

- la situation des Juifs d’Algérie (AM PRESIDENCE 028 a), d’Egypte (AM PRESIDENCE 008 d), d’Irak (AM PRESIDENCE 002 a et 003 a), de Pologne (AM PRESIDENCE 011 d) et d’URSS (AM PRESIDENCE 028 b et 043 c) ;

- l’affaire Finaly (AM PRESIDENCE 006 c) ;

- diverses institutions juives, françaises et étrangères (AM PRESIDENCE 001 c, 002 b, 002 c, 004 b, 008 a, 008 b, 008 e, 008 h, 015 c, 018 a et 018 b, 019 c, 037 c, 037 f, 043 d) ;

- le relèvement de l’Alliance et du judaïsme après la Seconde Guerre mondiale (AM PRESIDENCE 001 b, 001 c, 001 e, 003 b, 005 b, 037 f) ;

- les écoles de l’Alliance en France et à l’étranger (AM PRESIDENCE 008 a, 008 b, 008 h, 019 c, 026 b, 026 e, 030 a – 030 c bis, 030 e, 043 b) ;

- le centième anniversaire de l’Alliance (AM PRESIDENCE 009 h et 038 c).